Halte aux Marées Vertes

Conférence de presse du 1/12/2020

Halte Aux Marées Vertes  a organisé ce matin 1er décembre un point presse, plage de Saint-Guimond à HILLION.

En effet, en cette fin novembre-début décembre où la saison de ramassage des algues vertes est terminée, nous assistons à une arrivée massive inhabituelle de ces ulves,  comme le démontrent les photos d'échouage prises ces derniers jours à Hillion. Des algues à pareille époque constituent selon le Ceva le "réensemencement" favorisant une explosion d'ulves au printemps.

Après un été marqué par la défaillance du volet curatif du plan algues vertes, nous souhaitions alerter préfet et élus en responsabilité sur cette situation et les interpeller sur les mesures à prendre sans délai pour préparer l'année 2021. 

Voir l'article paru dans Ouest-France le 2/12/2020

Ouest_France 2/12/2020

 

Notre courrier du 21 août dernier, au Préfet et aux élus concernés, sur la faillite du volet curatif du plan algues vertes n'ayant reçu strictement aucune réponse, nous allons saisir par courrier M. KERDRAON, président de Saint-Brieuc Armor Agglomération, et à M. ANDRIEUX, président de Lamballe Terre & Mer, pour demander qu'ils prennent sans tarder les dispositions nécessaires pour que soient lancés les appels d’offres permettant de conclure avec des entreprises spécialisées des marchés de ramassage et de transport des algues vers le centre de compostage.

Il faut impérativement revenir à des pratiques conformes au volet curatif du « plan algues vertes » : ramassage des algues fraîches dans tous les lieux accessibles suivant le protocole technique et sanitaire adéquat et envoi systématique vers le centre de traitement de Launay-Lantic (et non épandages agricoles).

Il faut éviter que la situation en 2021 ne soit pire que celle de 2020 !

 

Et pendant ce temps-là, on nous chante toute l'année que les "efforts" des agriculteurs payent, que" la situation s'améliore

Nous allons continuer à nous battre sur le volet préventif, contre les extensions d'élevage.

Lecolo - 02 décembre 2020 à 08:13

Pas encore de commentaire

Ou