Halte aux Marées Vertes

Ulva Armoricana on 07/12/2017 10:34

Des échantillons qui disparaissent dans les laboratoires, des corps enterrés avant d’être autopsiés, des jeux d’influence, des intimidations et un silence de plomb. Ne cherchez pas plus loin les ingrédients d’un bon polar. L’intrigue a pour décor le littoral breton.

Cette année encore, les algues vertes l’ont envahi en masse. Fraîches, elles sont inoffensives mais en pourrissant, elles dégagent un gaz aussi toxique que du cyanure. Depuis 2009, un chauffeur et un joggeur ont perdu la vie dans des circonstances troubles. Ils ne sont pas les premiers. En enquêtant sur le silence qui entoure chacune des victimes, la journaliste Inès Léraud et le dessinateur Pierre Van Hove ont déroulé le fil et sont remontés à la racine. C’est là, dans la nébuleuse mêlant gros bonnets de l’agro-industrie, scientifiques à la déontologie suspecte et autres marchands de doute, que se nichent la pièce manquante du puzzle et l’origine d’une omerta.

La suite sur le site de La revue dessinée (n°17 - 09/2017)

0 commentaire

Ou