Halte aux Marées Vertes

Vous voulez adhérer à Halte aux Marées Vertes ?

C'est une bonne idée ! 2 solutions :

 

Télécharger le bulletin d'adhésion

 

Ou adhérer en ligne

Adhésion avec HelloAsso

 

 

Pourquoi adhérer à Halte Aux Marées Vertes ?

 

Halte Aux Marées Vertes mène depuis 20 ans le combat contre les marées vertes, c’est-à-dire contre l’agriculture industrielle responsable de ces marées vertes.

 

HAMV ne dénonce pas seulement les excès azotés à l’origine des algues vertes car les marées vertes ne sont que la partie émergée de l’iceberg des dégâts environnementaux, sanitaires et sociaux imputables à l’agriculture intensive, hors-sol : excès de phosphore entraînant la prolifération d’algues bleues en eau douce, herbicides, fongicides, insecticides, métaux lourds, antibiotiques, pollution bactériologique, pollution de l’air à l’ammoniac et autres produits soufrés, contribution au réchauffement du climat, destruction de la biodiversité et des paysages, foyers de zoonoses…

HAMV combat cette agriculture qui pollue nos sols, notre eau, notre air, nos plages, nos aliments, qui importe massivement de la nourriture pour des animaux d’élevage en batterie au détriment de l’agriculture vivrière des pays fournisseurs et au prix de la déforestation, qui exporte sa production en soumettant les agriculteurs à la domination des grands groupes de l’agro-industrie et aux caprices des cours de marchés mondialisés.

 

HAMV en appelle à une agriculture paysanne, à taille humaine, avec un lien obligatoire au sol, qui revalorise le travail des paysans (aide à l’actif et non à l’hectare, marchés régulés…), qui privilégie la qualité sur la quantité, relocalise l’alimentation des animaux, exclut les OGM, interdise rapidement les pesticides et immédiatement les plus dangereux.

 

C’est uniquement grâce au combat citoyen mené que le phénomène des marées vertes a été reconnu, que la responsabilité de l’agriculture dans le phénomène a été établie, que la dangerosité des algues putrides dégageant de l’hydrogène sulfuré a été officiellement prise en compte (ramassage mis en place, obéissant à un certain protocole…) ;

 

Toutefois, au-delà des « plans algues vertes » aux effets cosmétiques, il reste encore du chemin à parcourir pour aboutir à une réorientation de notre agriculture aussi nécessaire qu’urgente.

 

L’association a acquis une certaine expertise dans son domaine mais elle ne peut rien sans un large socle de forces citoyennes collaborant à initier et/ou appuyer ses actions. Votre adhésion est donc tout à fait essentielle.

 

 « Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé ».

Margaret MEAD Anthropologue 1901-1978.